Bienvenue sur le site de l'Union Locale des Syndicats c.g.t.FORCE OUVRIERE de Saint-Nazaire et région -------------------------------- Une seule condition est nécessaire pour adhérer à FO, il suffit d’être salarié. Qu’on soit actif, chômeur ou retraité,on a sa place dans un des syndicats confédérés Force Ouvrière ---------------------------- « Une organisation syndicale n’est indépendante que si elle est faite d’hommes et de femmes libres »

 

 

 

 À la une ce matin

-------------------------

 

Vendredi 24 février 2017

MOBILISATION

Engagés et déterminés à réussir le 7 mars !

 

Communiqué de la Fédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé Force Ouvrière

La fédération vient de prendre connaissance des projets de texte que le ministère de la Santé porte à l’ordre du jour du prochain Conseil Supérieur de la fonction publique hospitalière qui se tiendra le 16 mars 2017.

Manifestement nous arrivons à la fin de la mandature et la kyrielle de textes proposés se présente comme un solde de tout compte !

Malheureusement, dans l’état actuel des textes proposés, le compte n’y est pas. Malgré toutes les discussions et groupes de travail, les propositions pour les professionnels de la filière de rééducation, et pour les infirmier anesthésiste diplômé d’État (IADE), ne sont pas à la hauteur d’une reconnaissance réelle des agents en fonction de leur niveau de diplôme.

Plus que jamais, à quelques jours de la grève nationale et de notre manifestation à Paris nous appelons tous les professionnels concernés à se mobiliser, à faire la grève et à rejoindre les autres hospitaliers ainsi que les agents territoriaux, et ceux de la sécurité sociale, et de l’action sociale qui vont défiler à Paris.

Nous ne pouvons cautionner la politique actuelle du gouvernement. Les personnels hospitaliers ont des revendications.

 

Avec Force Ouvrière, défendons l’hôpital public, ses personnels et leurs statuts !


Jeudi 23 février 2017

Jean-Claude Mailly : « FO ne donnera pas de consigne de vote »

Le secrétaire général de Force Ouvrière a évoqué les mesures qu’il entend défendre auprès des candidats à l’élection présidentielle, notamment pour mettre un terme aux politiques d’austérité, mais a assuré que son syndicat ne soutiendrait aucune candidature lors de ce scrutin.


Mercredi 22 février 2017

L’ÉDITORIAL DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

 

J-C Mailly : « Les revendications de FO vont de pair avec la campagne de la CES pour une augmentation générale des salaires »

La semaine dernière, j’ai participé au lancement par la Confédération européenne des syndicats (CES) de la campagne pour l’augmentation générale des salaires dans tous les pays européens. Cette campagne va durer toute l’année et Force Ouvrière la relaiera en France avec ses revendications.

Cette campagne est importante à double titre :


Rencontre avec Nathalie Durand-Prinborgne, secrétaire de la section FO de STX France.

Seul candidat en lice pour la reprise des 66% détenus depuis 2008 par STX Offshore & Shipbuilding dans les chantiers nazairiens, Fincantieri espère conclure rapidement l’acquisition des parts du groupe sud-coréen. Mais dans l’Hexagone, la perspective de voir ce concurrent historique prendre la barre de Saint-Nazaire suscite des craintes, et même de franches oppositions. C’est le cas en particulier de Force Ouvrière, qui appelle le gouvernement à nationaliser l’entreprise, mais s’il ne s’agit que d’une opération temporaire.

Lire ou télécharger la rencontre

Télécharger
Rencontre avec Nathalie Durand-Prinborgne, secrétaire de la section FO de STX France.
STX France Rencontre avec Nathalie Duran
Document Adobe Acrobat 506.9 KB

Lundi 20 février 2017

ANALYSES ET REVENDICATIONS PRIORITAIRES DE FORCE OUVRIÈRE

La campagne pour l’élection présidentielle est maintenant lancée avec la liste des candidats.

Fidèle à sa conception exigeante de l’indépendance syndicale, FORCE OUVRIÈRE ne donnera aucune consigne de vote, directe ou indirecte, pour ces élections. Une élection politique est l’affaire des citoyen(ne)s et non uniquement des travailleurs. L’objet est d’élire une personnalité qui sera chargée de l’intérêt général, alors que le rôle du syndicat est la représentation des intérêts spécifiques des salariés.

Et quel que soit le futur président de la République, le syndicat aura ainsi toute sa liberté de comportement pour se positionner et agir, par la négociation comme par l’action.

Bien entendu, nous ne vivons pas hors du temps et de l’espace. Nous ne méconnaissons pas l’intérêt général même si nous n’en sommes pas chargés. Nous avons des contacts d’ordre démocratique avec quelques partis politiques.

Nous savons que nos revendications, quand elles aboutissent, influent sur la société, voire la structurent. Ainsi, pour ne prendre qu’un exemple, sans le travail syndical, et notamment celui du secrétaire confédéral Georges BUISSON, la Sécurité sociale n’aurait pas vu le jour.

Mais nous ne mélangeons pas les rôles : nous sommes un syndicat, pas un parti.

C’est pourquoi il est aussi essentiel, dans cette période, de rappeler aux uns et aux autres nos analyses, positions et revendications et de les rendre publiques.

C’est un rappel utile, un document de référence, y compris pour l’après élection.

La liberté d’association, comme la liberté de négociation, sont indissociables de la démocratie. Les régimes autoritaires ne les reconnaissent pas. Et ces derniers temps, en France comme ailleurs, l’ancrage dans le libéralisme économique s’est souvent accompagné d’un autoritarisme social.

Promouvoir le progrès social, économique et environnemental, réduire les inégalités, faire respecter les valeurs républicaines de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité, sortir de l’austérité sont des exigences sociales, économiques et démocratiques.

C’est notre ligne de conduite, en toute liberté de comportement et indépendance.

Jean-Claude MAILLY

Secrétaire général


Mercredi 15 février 2017

L’ÉDITORIAL DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

 

J-C Mailly : « Une revue que tous les candidats à l’élection présidentielle devraient lire »

Combien de fois n’a-t-on pas entendu dire que la France n’est pas réformable, notamment dans les domaines sociaux et du travail ? Combien de fois n’a-t-on pas entendu des responsables politiques et patronaux vilipender la rigidité des relations du travail ou l’épaisseur du Code du travail, (...)


Vendredi 10 février 2017

 

Assemblée Générale de l’association des retraités Force Ouvrière de Saint-Nazaire et Région

Le 9 février 2017 s’est déroulée, à l’Union Locale Force Ouvrière de Saint-Nazaire, l’assemblée générale annuelle de l’Association des Retraités Force Ouvrière de Saint-Nazaire et Région sous la présidence de Didier Hotte, secrétaire général-adjoint de l’UCR, en présence de Claire Compain, secrétaire générale de l’UDR FO 44, et de Gérard Caillon, secrétaire général de l’Union Locale Force Ouvrière de Saint-Nazaire.

Joël Danto, président de l’Association, a rappelé l’activité de l’année écoulée, évoquant plus particulièrement la mobilisation contre la loi El Khomri « Loi travail ». La baisse successive du pouvoir d’achat suite à la non revalorisation des retraites et des pensions depuis 2013.

Joël Magré, secrétaire de l’Association, a fait le rapport d’activité 2016.

Didier Hotte a pour sa part détaillé la situation des retraités et les initiatives menées par l’UCR pour faire valoir nos revendications.

Télécharger
RAPPORT Dactivités.docx
Document Microsoft Word 65.1 KB
Télécharger
Motion 2017.docx
Document Microsoft Word 55.6 KB
Télécharger
assemblée générale 2017.docx
Document Microsoft Word 59.9 KB

Mercredi 8 février 2017

L’ÉDITORIAL DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

 

J-C Mailly : « Les citoyen(ne)s n’attendent pas obligatoirement des programmes catalogues »

La situation actuelle tend à montrer que l’organisation de primaires n’est pas une réponse démocratique satisfaisante. De fait, les primaires sont le reflet d’une difficulté des partis politiques, faute d’adhérents, à dégager en interne programme et candidat(e).


Communiqué de la section FO, le 6 Janvier 2017

Rachat par Fincantieri : Qui prendra le risque d’ouvrir la porte à la Mafia italienne ?

Le mercredi 4 janvier 2017, le Secrétaire d’état à l’Industrie est venu sur le site de STX France, pour tenter de « rassurer » les salariés et les organisations syndicales sur le rachat du Chantier Naval de Saint-Nazaire par Fincantieri.


Lundi 16 janvier 2017

COMMUNIQUÉ DE L’UCR-FO

 

L’Union Confédérale des Retraités-F.O soutient les personnels de santé et la manifestation du 7 mars 2017

Le Bureau national de l’UCR-FO, réuni le 12 janvier 2017, appelle tous les retraités à soutenir l’action des Fédérations FO, CGT et SUD du secteur de la santé et de l’action sociale.

Les retraités sont conscients de l’importance et du rôle que joue l’hôpital dans le maintien en bonne santé des retraités et des personnes âgées. Dans un contexte de marasme économique, de dégradation du pouvoir d’achat des retraités, le recours à l’hôpital est vital pour les retraités.

Plus que l’épidémie de grippe, ce sont les sous-effectifs, les fermetures de lits, de services, d’hôpitaux entiers qui menacent la santé des retraités !

Les retraités soutiendront les travailleurs de la santé !

 

L’UCR-FO appelle ses adhérents à participer aux actions décidées par les Fédérations Force Ouvrière et en particulier à la manifestation nationale du 7 mars à Paris !


Lundi 16 janvier 2017

STX France : DCNS confirme qu'il sera très probablement de la partie

Dans le dossier STX France entré désormais en phase de latence, le temps pour l'unique candidat Fincantieri de proposer une offre chiffrée au juge coréen mais aussi dans le même temps un tour de table qui convienne au gouvernement français, DCNS a confirmé le vendredi 6 janvier la forte probabilité de sa participation.


Intervention de Michel LE ROC’H Secrétaire Général de l’Union Départementale C.G.T Force Ouvrière de Loire Atlantique

 

 

Monsieur le Préfet de Région,

Nous souhaitons attirer votre attention sur la situation de l’Hôpital de St Nazaire.

Depuis plusieurs mois, celui-ci est en état de « tension permanente », avec des moyens insuffisants par rapports aux besoins nécessaires.

 

Selon une étude de l’Observatoire Régional des Urgences des Pays de Loire, l’Hôpital de St Nazaire a vécu 125 jours difficiles entre le 1er novembre 2015 et le 30 avril 2016 (180 jours) et, la fermeture complète de 15 lits d’hospitalisation depuis mai 2016, en application des restrictions budgétaires décidées nationalement a aggravé ce phénomène.

Télécharger
UD 44 FO.pdf
Document Adobe Acrobat 348.5 KB

courrier du collectif des praticiens hospitaliers de l’Hôpital de St Nazaire adressé à l’ARS.

Télécharger
17-01-05 Annexe1 courrier Hop St Naz-ARS
Document Adobe Acrobat 106.9 KB

Restructuration dans le groupe Airbus : pas de licenciements secs

Dans le cadre de la restructuration du groupe Airbus, il a été annoncé le 29 novembre 1164 suppressions de postes, ainsi que la fermeture du site de Suresnes.

Alors que viennent juste de s’ouvrir les négociations concernant les mesures de reclassement et d’accompagnement social de cette restructuration, la Direction Générale du groupe Airbus n’exclut pas des licenciements secs à terme.

Pour FO Métaux, première organisation syndicale dans le groupe Airbus, ces annonces sont pour le moins prématurées, alors que dans la cadre du dialogue social constructif en vigueur chez Airbus Group toutes les mesures permettant d’éviter cette éventualité doivent être mises en place.

Si tel n’était pas le cas, cela conduirait notre organisation syndicale majoritaire à envisager et à engager des actions afin de préserver les intérêts des salariés concernés.

Dans le cadre du dialogue social, FO Métaux fera des propositions alternatives afin de préserver les emplois et les compétences, notamment sur le bassin d’emploi de Suresnes qui est le plus touché par la réorganisation.

 

Paris, le 12 décembre 2016


Urgences en difficultés

Monsieur Le Directeur,

Nous avons été une nouvelle fois alerté par le personnel des urgences dès 7 h ce matin concernant leurs problématiques.

Ce matin encore une quinzaine de patients étaient encore sur des brancards dans les couloirs des urgences, dont une douzaine en attente d'un lit d’hospitalisation.

Cette situation s'est produite tout le weekend bien que l'unité temporaire soit toujours ouverte....

Nous avions rencontré Mme Valente, sous-préfet   Vendredi pour lui faire part de notre inquiétude concernant les urgences et sur bien d'autres sujets !

Nous tirons de nouveau la sonnette d'alarme car il semble que les consignes aient été données de ne pas ouvrir la deuxième unité temporaire ce weekend mais d’appeler un renfort aide-soignant pour cette nuit sans doute encore pour faire des économies de bout de chandelle...

L'aide-soignant supplémentaire est un confort pour l'équipe mais à lui seul ne résoudra pas le problème de lits.

Pour désengorger les urgences, notre organisation syndicale Force Ouvrière demande l'ouverture de la deuxième unité temporaire, ce qui éviterait aux patients d'attendre pendant des heures et des heures sur les brancards dans les couloirs.

Les personnels sont épuisés de cette situation qui est répétitive alors même qu'il n'y a aucun pic épidémique.

 

Malgré nos multiples messages d’alerte nous n'avons aucune réponse des différentes directions, notre organisation syndicale a donc décidé d'informer la presse et l'opinion publique de ce qu'il se passe à la cité sanitaire. 


Défendre en toutes circonstances le Chantier Naval, tous nos emplois et nos garanties sociales !

Depuis l’annonce de sa mise en vente, FO a relancé son action syndicale pour la défense de Chantier Naval de Saint-Nazaire, de tous nos emplois et de nos garanties sociales.

A sa demande, FO a rencontré ces dernières semaines :

  • -      les représentants des ministères de l’économie, de l’industrie et du travail.
  • -      le président du Conseil Régional des Pays de Loire.

 

Dernièrement, la section syndicale FO de STX France a rencontré un candidat à l’élection présidentielle.

Télécharger
Défendre en toutes circonstances le Chantier Naval
2016-11-14 - FO STX - Défendre le site e
Document Adobe Acrobat 174.7 KB

Mardi 8 novembre 2016

GRÈVE DES HOSPITALIERS

 

Les blouses blanches voient rouge

A travers une manifestation à Paris et une centaine en province à l’appel de FO notamment, des milliers d’hospitaliers (infirmiers, aide-soignant, administratifs…) en grève ont protesté ce 8 novembre contre la dégradation de leurs conditions de travail due à la réduction des effectifs mais aussi à des restructurations qui au fil des réformes détériorent la capacité des hôpitaux à remplir leur mission de service public.


 

NATIONALISATION : Gros mot ou pragmatisme industriel et social ?

 

 

Gros mot pour certains, réalisme industriel et social pour d’autres, l’examen attentif de notre situation depuis la sortie d’Alstom en 2006 montre que notre chantier naval est exposé à la prédation d’actionnaires dont les intérêts sont bien souvent contraires à ceux des salariés.