Bienvenue sur le site de l'Union Locale des Syndicats c.g.t.FORCE OUVRIERE de Saint-Nazaire et région -------------------------------- Une seule condition est nécessaire pour adhérer à FO, il suffit d’être salarié. Qu’on soit actif, chômeur ou retraité,on a sa place dans un des syndicats confédérés Force Ouvrière ---------------------------- « Une organisation syndicale n’est indépendante que si elle est faite d’hommes et de femmes libres »


Vendredi 23 octobre 2020

L’éditorial d’Yves Veyrier

HOMMAGE À SAMUEL PATY

 

Instruire, protéger, informer, rire, sortir et vivre libres entre amis, hommes et femmes, ne pas croire ou croire différemment… c’est ce que l’attentat terroriste – l’assassinat horrible de Samuel Paty – et ceux qui l’ont précédé voudraient empêcher en terrorisant et mettant en cause la République, ses fondements, dont la laïcité et la démocratie.

Lire la suite de l'édito


Vendredi 23 octobre 2020

Courrier au Premier ministre des 5 organisations syndicales

Monsieur le Premier ministre,

 

Nos organisations syndicales ont décidé de s’adresser conjointement au gouvernement du fait du contexte particulier dans lequel se trouve le pays dans son ensemble, la population salariée en particulier.

Lire la suite du courrier

Pour Force Ouvrière

Forts, toujours, de nos principes et convictions, nous entendons bien poursuivre en toute indépendance, avec détermination, notre action pour la défense des intérêts moraux et matériels, économiques et professionnels des salariés. À ce titre, nous ne pouvons que nous féliciter d’être parvenus à ce que les cinq confédérations s’expriment conjointement en s’adressant au Premier ministre et au président de la République, notamment pour revendiquer l’abandon de la réforme de l’Assurance chômage et le non-retour de celle des retraites, et exiger des contreparties – en matière d’emplois, de salaires et de garanties collectives – aux aides publiques.

Et nous devons rappeler notre attachement au statut général de la fonction publique, dont l’objet est de préserver les fonctionnaires et agents publics des pressions extérieures et de garantir ainsi la neutralité de la fonction publique et l’égalité de traitement des citoyens. Cela vaut à l’école, à l’hôpital, comme dans toutes les administrations et services publics. C’est pourquoi aussi nous revendiquons les moyens matériels et en personnels qui rendent effectives les protections conférées par le statut.

 


Lundi 19 octobre 2020

Hommage à Samuel Paty :

défendre l’instruction publique et laïque, la liberté d’expression

L’intolérance, l’obscurantisme, la barbarie se nourrissent de l’ignorance que les enseignants combattent par l’instruction publique et laïque.

Assassiner un professeur, s’attaquer à tout agent public, journaliste, dessinateur — au fait de vivre libre — est insupportable, s’est ainsi exprimé le secrétaire général de FO.

De nombreux rassemblements sont d’ores et déjà annoncés en réaction à l’assassinat terroriste du professeur Samuel Paty, notamment demain.

La Fédération Nationale FO de l’Éducation nationale, la FNEC FP-FO, a d’ores et déjà annoncé sa présence.

La Confédération générale du travail Force Ouvrière sera représentée par son secrétaire général, au rassemblement à Paris, place de la République et invite ses adhérents à exprimer à cette occasion leur engagement pour l’instruction publique, laïque, la défense sans faille des enseignants et personnels de l’éducation nationale, et plus largement de l’ensemble des agents publics et leur détermination à défendre la liberté d’expression, intrinsèque à la liberté syndicale, la laïcité, la démocratie et la République.

#JeSuisCharlie

À lire également

Assassinat d’un enseignant, la FNEC FP-FO reçue au Ministère

 

Après le rassemblement de cet après-midi devant la préfecture (à l’appel des organisations syndicales) pour rendre hommage à Samuel Paty

 

Communiqué de l’Union Départementale et de la fédération de l’enseignement (Fnec-Fp) FORCE OUVRIERE de Loire-Atlantique

Télécharger
Samuel Paty.pdf
Document Adobe Acrobat 89.3 KB

vendredi 16 octobre 2020

Communiqué de presse

Retour de l’Etat d’urgence

L’état d’urgence sanitaire donne à nouveau tout pouvoir au gouvernement pour restreindre de façon stricte la circulation, les réunions de tous ordres. La limitation des libertés individuelles et collectives conduit de fait à entraver sérieusement l’action syndicale, pourtant essentielle tant pour la santé des travailleurs que l’emploi et le pouvoir d’achat.

Le gouvernement doit en conséquence répondre immédiatement aux cinq confédérations syndicales sur les points de leur lettre adressée au Premier ministre et au Président de la République :

  • interdire les licenciements dans tous les secteurs bénéficiant d’aide publique [et, pour FO, contrôler strictement toute procédure de suppression d’emploi quant à son motif en rétablissant une autorisation administrative] ;
  • engager un processus de revalorisation des emplois des secteurs essentiels (la « deuxième ligne ») ;
  • annoncer le retour définitif aux dispositions de la convention 2017 de l’assurance chômage en abandonnant la réforme imposée en 2019 ;
  • annoncer le retrait du projet de réforme des retraites ;
  • rétablir les moyens de représentation collective des salariés en revenant sur les ordonnances travail, et notamment les CHSCT.

FO met en garde : les salariés ne doivent en rien subir les conséquences de cette situation.

 

Pour FO le pouvoir d’achat des salaires, pensions et minimas sociaux demeure une préoccupation et une revendication légitime.


Mardi 30 septembre 2020

COMMUNIQUÉ DE PRESSE (intersyndicale nationale des unions de retraités)

Les retraités ne veulent pas devenir une réserve d’Indiens

 

Les principaux concernés craignent de se voir progressivement écartés de l’Assurance maladie. Nous redoutons que la création d’une branche spécifique ne soit le prétexte à mettre les retraités à l’écart du régime général et de nous retrouver ainsi enfermés dans une réserve d’Indiens, une sous-caisse avec des ressources à part, essentiellement issues de la fiscalité, au motif de faire peser le coût de la dépendance exclusivement sur les ménages et cela pour épargner les entreprises, explique Didier Hotte, représentant de l’Union confédérale des retraités FO (UCR-FO). La prise en charge de la dépendance doit être de qualité et sans discrimination des personnes âgées ou en situation de handicap, souligne la confédération FO. Pour ce faire, elle revendique de longue date que la dépendance soit considérée comme un nouveau risque social dont la gestion doit rester au sein de la branche de l’Assurance maladie, au même titre que la maladie, l’invalidité, le décès ou la maternité.

Télécharger
communiqué de presse intersyndicale des unions de retraités
2020-09-28 - Inter UCR G9 - Menaces Rapp
Document Adobe Acrobat 362.3 KB

Lundi 28 septembre 2020

Résolution du CCN

26 septembre 2020 

 

Réuni à Paris les 23 et 24 septembre 2020, le CCN rappelle son indépendance à l’égard du patronat, des gouvernements, des partis, des groupements ou rassemblements politiques, des sectes philosophiques. Il réaffirme d’une façon générale son opposition à toute influence extérieure au mouvement syndical, rappelant par là le préambule des statuts de la CGT-FO.

Lire la suite de la résolution


Lundi 28 septembre 2020

Intervention de Michel LE ROC’H (Membre de la Commission Exécutive Confédérale) au COMITÉ CONFÉDÉRAL NATIONAL des 23 & 24 septembre 2020 à PARIS

 

Télécharger
20-09-23 UDFO44 Intervention CCN Michel
Document Adobe Acrobat 580.7 KB

Mercredi 23 septembre 2020

ÉDITORIAUX DE FO

 

L’action syndicale indispensable au respect et au progrès des droits des salariés

Yves Veyrier : « FO est là et sera toujours là »

 

À  l’heure où cet édito est écrit nous sommes à la veille du CCN. Le Comité confédéral national où sont représentés les unions départementales et les fédérations nationales ― par leurs secrétaires respectifs ou une/un membre de leur bureau ―, la Commission exécutive, l’Union confédérale des retraités et le Bureau confédéral bien sûr.

Lire la suite de l'édito


Lundi 29 juin 2020

 

Santé : Appel à la grève le mardi 30 juin 

ST NAZAIRE – Rassemblement à 14 h devant l’hôpital et manifestation dans la foulée.

Nous invitons tous les militants disponibles de l’interprofessionnel à participer aux manifestations et ainsi soutenir nos camarades.

Défense des hospitaliers ! Défense de l’hôpital publique !

 

Si le gouvernement reste toujours sourd à nos revendications, c’est à Paris qu’il faudra aller, là où se prennent les décisions ! Nous sommes prêts et déterminés !


Lundi 22 juin 2020

Rassemblement interprofessionnel devant la Préfecture le 18 juin 

Intervention devant la préfecture de Nantes Cgt-FORCE OUVRIERE de Loire-Atlantique Le Jeudi 18 juin à 18H00

Vous le savez tous, notre Union Départementale revendique la levée de « l’état d’urgence ». Nous ne pouvons accepter ce « régime d’exception » où l’interdiction de manifester est sans cesse prolongée. Nous ne pouvons pas accepter non plus une situation où l’état d’urgence permet de déroger au code du travail et aux statuts concernant le temps de travail et les congés.

 

Lire la suite de l’intervention

Télécharger
ouest syndicaliste
OS n°710 Taille minimale.pdf
Document Adobe Acrobat 6.7 MB

 jeudi 18 juin 2020

Commission des comptes de la Sécurité Sociale : FO appelle à un réel débat sur le financement de la Sécurité Sociale

 

F.O réaffirme la nécessité d’une clarification des responsabilités et des financements entre l’État et le paritarisme ainsi que la sortie des politiques de santé des carcans financiers afin de répondre effectivement aux attentes de revalorisation des métiers et des conditions de travail des personnels soignants et des moyens à consacrer aux infrastructures de santé, notamment en direction de l’hôpital public.

Lire la suite du communiqué


Jeudi 18 juin 2020

A Saint-Nazaire 2000 personnes assemblées pour soutenir les revendications des personnels soignants.

Déclaration de Gaël LETURQUE

 

Notre présence aujourd’hui reprend la longue tradition des mobilisations des personnels hospitaliers, qui depuis des années se bagarrent pour défendre et améliorer leurs conditions de travail, de rémunération, leurs services, leurs établissement ; et ce faisant la qualité des soins apportés à la population.

Télécharger
declaration 16 juin 2020 (1).docx
Document Microsoft Word 101.8 KB

Mardi 26 mai 2020

Rassemblement à l’appel du syndicat Force Ouvrière des personnels des hôpitaux de Nantes et Saint Nazaire

Intervention faite Yann Le Fol, secrétaire du GD Santé et de l’UL de Saint Nazaire à l’occasion du rassemblement organisé devant l’hôpital de Saint Nazaire.

Télécharger
20-05-26 FO44 CHU Nantes Déclaration Syl
Document Adobe Acrobat 302.1 KB

Ce rassemblement interdit par la loi ont donc réuni les militants et agents déterminés à faire valoir leurs revendications, à commencer par la prime de 1500€. C’est un exemple à suivre. C’est la raison pour laquelle, nous appelons les militants et les salariés à ne pas accepter « l’état d’exception » et à se mobiliser pour gagner sur leurs revendications.


Saint-Nazaire : les hospitaliers FO appellent à la grève dès le 1er mai

Le syndicat FO des personnels de l’hôpital de Saint Nazaire appelle à une grève illimitée à compter de ce 1er mai. Elle sera symbolique. L’idée n’est pas de désorganiser le fonctionnement de l’établissement, tout à la gestion, comme beaucoup d’autres, de la crise sanitaire mais de montrer à l’exécutif que les revendications perdurent et qu’il n’y a toujours pas répondu.

 

Lire la suite du communiqué


1er mai 2020: Yves Veyrier, Secrétaire général de Force Ouvrière


 Mercredi 29 avril 2020

1er mai 2020 : symbole et réalité de l’engagement syndical

Lorsque l’on est syndicaliste, le 1er mai est un réflexe, tant il est le symbole de l’engagement syndical : la solidarité ouvrière, le refus de l’exploitation, l’aspiration à l’émancipation individuelle et collective, l’action collective et l’internationalisme.

Lire la suite de l'édito

 

 

Intervention de Michel LE ROC’H Secrétaire de l’UD Cgt-FO 44 A l’occasion du 1er mai 2020 

Télécharger l’intervention

 

 

 

 

 

 

Pour ce 1er Mai particulier, nous serons orphelins de nos manifestations, meetings, rassemblements fraternels, mais nous n’en sommes pas moins syndicalistes, libres, indépendants et déterminés à agir pour un monde de justice sociale.

L’histoire du 1er MAI


Mercredi 25 mars 2020

ÉDITORIAUX DE FO

 

Yves Veyrier : « Adhérents et militants FO, fiers et engagés pour la sécurité et la santé de toutes et tous »

Cet édito est une adresse du secrétaire général, au nom du Bureau confédéral, à l’intention de tous les adhérents, militants et responsables de syndicats, Unions départementales, Fédérations de branches d’activité FO, confrontés, avec l’ensemble de la population, à la grave crise sanitaire générée par la pandémie de Coronavirus (Covid-19).

 

Lire la suite de l’édito


Vendredi 20 mars 2020

 

Hôpitaux : du matériel, des droits et un bilan nécessaire

Plus que jamais ils sont au feu, en première ligne, au front… Autant d’expressions que l’on peut lire ici ou là dans la presse depuis quelques semaines. Ils, ce sont les personnels soignants et en particulier les hospitaliers. Et que veulent-ils, tout de suite, maintenant ?

Des moyens de protection pour assurer en toute sécurité leur mission, obtenir de la part du gouvernement une définition claire des positions statutaires et que la population écoute consciencieusement leurs recommandations afin que les services, déjà quasi saturés, puissent encore faire face. FO-Santé est au côté de ces milliers d’agents qui auraient bien du mal à oublier leurs revendications.

Des masques, du gel désinfectant, des tenues adéquates quand cela est nécessaire, des gants... Les personnels hospitaliers ne cessent de demander depuis plusieurs semaines ces matériels indispensables à leur activité de soignants, donc au contact des malades, dans des établissements dont certains, comme dans l’Est de la France, sont déjà saturés de patients.

Or, indique Didier Birig, le secrétaire général de la fédération FO des personnels des services publics et des personnels de santé (SPS-FO), « la distribution prévue jusque-là -aux médecins libéraux, hospitaliers…- a été surprenante. Et les masques ne viennent toujours pas » dans les hôpitaux, en tout cas ils n’arrivent pas assez vite malgré les initiatives de ces derniers jours…

 

Lire la suite du communiqué


Vendredi 20 mars 2020

Relevé de réunion du 19 mars CFDT, CGT, FO, CFE-CGC, CFTC, MEDEF, CPME, U2P

Les confédérations syndicales (CFDT, CGT, FO, CFE-CGC, CFTC) et les organisations patronales (MEDEF, CPME, U2P) attachées à leur liberté de comportement se sont rencontrées ce 19 mars.

Dans le contexte de crise sanitaire majeure, lié à l’épidémie de Coronavirus (COVID-19), qui appelle à prendre les mesures indispensables à son endiguement, elles entendent ainsi affirmer le rôle essentiel du dialogue social et de la négociation collective.

Elles appellent les pouvoirs publics et les entreprises à mettre en œuvre tous les moyens indispensables à la protection de la santé et de la sécurité des salariés devant travailler.

Elles saluent l’engagement des agents des services publics et des salariés particulièrement indispensables à commencer bien évidemment en matière de santé, mais également de continuité d’approvisionnement.

Elles soulignent le rôle majeur de nos systèmes de protection sociale collective, garant de la solidarité entre toutes et tous.

Elles ont convenu de rester en contact autant que de besoin.

 

Paris, le 19 mars 2020